Skip to content

"⇩ Votre Série Spiritualité et Illumination ⇩"

Mot de Paul en conclusion



Notre monde moderne s’est bâti grâce à des chercheurs, à des pionniers, et leurs travaux ont toujours été le résultat d’intuitions profondes ou suite à un bouleversement profond à un moment de leur vie. Mais leurs découvertes ont souvent été controversées. Le dogme n’avait pas donné son accord, il suffit de se rappeler Galilée, …………………. «et pourtant elle tourne.»

Le Dr Hamer n’échappe pas à cette vieille habitude des hommes dits de science. Il fut arrêté, emprisonné, interdit d’exercer. Il est un de ces pionniers et ses travaux vont bouleverser la médecine de demain. Petit à petit le petit ruisseau creuse son lit et deviendra plus tard un fleuve. Dans quelques décennies les facultés de médecine reprendront ses travaux.

Mais il faut qu’en même temps se développent aussi les hommes et les femmes capables de sublimer la psychologie. Car il est bien beau d’avoir des nouvelles bases de soins, mais il est indispensable d’avoir aussi les thérapeutes adéquates.
C’est par la venue de nouveaux psychologues et psychiatres et de tous ceux qui sauront être à l’écoute de l’autre, entendre et comprendre l’autre, comprendre la Loi d’Airain du cancer, les nouveaux guérisseurs dont parle Pastor, que la méthode Hamer pourra voir le jour.

Il faut aussi que les malades acceptent de se prendre en charge et travaillent à leur libération. À l’heure actuelle il est beaucoup plus simple d’aller voir son médecin, de lui confier son corps et d’attendre par médicaments interposés ou la chirurgie, la guérison. Mais là, c’est l’obstacle le plus important, plus grand que  celui que la médecine traditionnelle doit faire, parce que la méthode Hamer va s’imposer à elle. Voyant que certains praticiens de médecines alternatives arrivent à soigner des cas très difficiles, que la médecine traditionnelle se tournera vers eux et tentera d’accaparer leurs façons de faire.

En disant cela, je ne dis pas qu’il n’y aura plus de médicament, plus de chirurgie, mais ils seront donnés et réglés pour chacun d’une façon différente. Le bon sens de ces nouveaux guérisseurs va prendre le dessus du savoir universitaire actuel.

Ce qui ne veut pas dire que tout ce qui a été fait dans le domaine des soins est à rejeter. Pas du tout, tout a été très utile et le sera encore. Mais comme rien n’est figé, tout est en évolution, la médecine n’échappera pas à cette règle. Elle doit se transformer, acquérir de nouvelles façons de comprendre la maladie, de nouvelles façons de faire et de diagnostiquer. C’est un travail très long et cela bouleverse les vieilles habitudes. À l’heure actuelle, aucun médecin ne ferait une saignée pour calmer une fièvre, et pourtant cela a été fait et il n’y a pas si longtemps. Cela ne veut pas dire que c’était de mauvais médecins, mais ils faisaient avec ce qu’ils avaient appris.

Mais il faudra encore du temps pour que ces nouveaux thérapeutes soient acceptés. Cela vient, mais cela dépend aussi de nous les patients.

Pastor dit d’ailleurs: Vous ne pourrez pas soigner dans le nouveau monde comme vous avez soigné dans l’ancien. Pour cela, il faut vous préparer.

Il dit aussi de se dépouiller de soi-même, de nettoyer sa cave. Faites descendre l’esprit dans cette mémoire qui encombre votre vie. C’est aussi à cela la méthode du Dr Hamer.

Je cite souvent le texte sur la «Guérison», celui qui a bouleversé ma vie. J’ajoute aussi:

«Les malades mentaux»

«Les nouveaux psychologues, psychiatres»

«Se dépouiller de soi-même»


Pour ceux qui veulent approfondir et en savoir plus sur le Dr Hamer, voici le lien officiel:

http://germanique-nouvelle-medecine.com

ainsi que le lien suivant pour d’autre texte de la Nouvelle  Médecine germanique:

http://conscience.33.free.fr/La_Medecine_Nouvelle_du_Docteur_Hamer%20.html




Voici un exemple de recherche d’un conflit
( voir recherche de D.H.S.)

La recherche d’un conflit est très importante pour que le patient arrive à solutionner ses problèmes et donc retrouver une vie tout à fait normale.

La teneur du conflit étant quelque chose de tellement personnel, qu’il faut l’aborder avec beaucoup de prudence et une parfaite connaissance de la loi d’airain du cancer.

Ce qu’il faut trouver c’est la teneur exacte du conflit, quel est le choc brutal, au sens émotionnel, qui a abouti à la maladie.
Prenons un exemple:

Une femme surprend son mari en flagrant délit d’adultère.
Elle peut faire un cancer différent suivant la teneur du conflit, comment elle a vécu, ressenti cet adultère. ( Ce qui ne veut pas dire que toutes les femmes qui surprennent leur mari vont développer un cancer. Il faut être logique aussi.)

 

……….Conflit……………………………………………. Cancer………….

– Frustration sexuelle                                        Col utérin

– Si elle-même a un amant.
Affront – Trahison humain,                                Sein droit
mon mari me couvre de honte.

– Dévalorisation de soi.                                 Cancer des os
elle peut lui offrir ce que je                     Ganglions lymphatiques
ne peux plus.

– Conflit de territoire .                                        Coronaires
femme ménopausée, réaction                             Bronchique
masculine.                                                             Vessie

– Conflit de perte                                                   Ovaire

Comme on le remarque, toute la difficulté pour le thérapeute sera de trouver le conflit exact et de ne pas se laisser aller à la première interprétation.

Par exemple, un monsieur fortuné, il va de soi, peut développer un cancer des veines coronaires parce que son château a brûlé. C’est un conflit de perte dans le territoire = angine de poitrine.
Un autre peut développer le même cancer parce que son roitelet est mort dans sa cage.

Paul