Skip to content

Favoriser son intuition



Psychologie Cosmique


11-09-86 2/6

Les énergies reçues actuellement –

L’intuition –
La signification du feu –

Qu’est-ce que l’Esprit –

Le karma –

Conseils pour le groupe.


Question :
Que peut-on faire pour favoriser l’intuition ?

Favoriser l’intuition est un acte que vous pouvez et que vous ne pouvez pas développer, parce que cela n’a aucune racine sur le plan physique. Donc il y a peu de chose que vous pouvez effectuer pour développer ce pouvoir, une forme de pouvoir en fait.

Qu’est-ce que l’intuition ?

L’intuition est une relation constante que l’homme arrive à établir au fur et à mesure de son développement, de sa souplesse, de sa réceptivité, avec une forme de son moi supérieur.
Je dis bien une forme, c’est-à-dire celle qui est la plus intelligente. Admettons que dans l’âme vous ayez trois plans ou trois formes.

La première est toute éternité, toute réalité, c’est elle que vous devez réintégrer à la fin de la course solaire.
La seconde qui est une sorte de pont. Là où sont justement les béatitudes, les illuminations, les états de Bouddha.
Et en dessous il n’y a qu’intelligence.


Donc, la première est d’une certaine manière, néant, puisqu’il n’y a que lumière, sans pensée, ni forme, ni état. Sa première manifestation, donc son deuxième aspect, c’est l’état d’illumination, l’état de béatitude, donnant lieu à un troisième  l’intelligence.

Cette intelligence peut parfois envoyer des sortes de messages, ou par son omniprésence, arriver à dialoguer avec la réceptivité de l’homme incarné. Cela est possible parce que cette troisième partie de La Trinité est omniprésente dans la vie de l’individu.
La partie intelligente est celle que vous pouvez arriver à contacter à l’état actuel de votre développement humain, parce que c’est elle qui dirige, qui est omniprésente.

C’est elle qui récupère la synthèse de vos expériences dans les vies qui se déroulent. C’est elle qui en fait ensuite une forme de nectar, qui sert à s’établir de manière plus consciente dans la vie divine.

Donc, cette intelligence par son omniprésence dans les différentes couches qui constituent occultement l’homme, arrive à être active jusque sur le plan du subconscient de l’inconscient.

L’intuition étant un lien entre la partie inconsciente ou subjective de l’homme et sa partie objective. Le tout est de savoir être à l’écoute, de manière à attraper ce qui à un moment donné est envoyé dans l’inconscient afin qu’il devienne quelque chose d’objectif.

J’ai longuement parlé de l’aspect subjectif et objectif de l’homme pour déterminer ce qu’était par exemple le sommeil et l’état d’activité. Le sommeil étant sa part subjective et son état d’activité étant sa part objective.
L’intuition se développe uniquement dans la part subjective, la part cachée, occultée à la conscience objective de l’homme, à cause de la constitution du type d’éveil que l’homme a réussi à atteindre jusqu’à présent.

Pour aujourd’hui tout ce qui vient du monde de l’esprit fait partie du monde occulte, tout ce qui fait partie du monde de l’esprit est caché à l’homme, parce que l’homme ne sait pas retourner vers ce monde-là. Pour l’instant il vit ces polarités comme deux pôles qui s’éloignent, au lieu de les faire fusionner, au lieu de faire fusionner ces deux types d’énergie qui sont en lui.

L’homme vit sa subjectivité le soir lorsqu’il dort, fait ses rêves, ses déplacements dans l’astral, ses cauchemars, et vit sa partie objective dans la journée, en calculant, en imaginant, en projetant, en désirant. Lorsqu’un individu arrive à un certain développement, il peut faire une sorte de synthèse, et le monde de l’esprit devient pour lui une réalité objective et non plus subjective. Alors l’intuition commence à naître.





Comment la développer ?

Tout le monde a un potentiel intuitif d’un degré assez puissant, puisque cette troisième partie de l’âme, l’intelligence, est omniprésente jusque dans la matière.
Donc, tout le monde est capable d’être à l’écoute du mental de sa propre âme, de l’intelligence de sa propre âme. Ce qui fait que la chose est difficile, c’est que l’homme n’est pas assez à l’écoute, et que lorsqu’il reçoit le message, il ne l’exécute pas forcément, il ne le croit pas, parce que tout ceci se passe dans un laps de temps très court, à la vitesse d’un éclair.

Une grande ouverture est nécessaire, mais les hommes sont toujours préoccupés par leurs soucis, leurs désirs. L’âme a beau parler, la conscience objective n’entend pas, parce que dans son pays, celui du physique, elle crée un brouhaha terrible. C’est le chantier.
Imaginez un joueur de lyre dans un chantier. Elle aura beau être sculpturale, elle aura beau être poétique, sa musique ne passera pas. Il en est de même pour le langage de l’âme vis-à-vis de votre conscience objective.

Si vous faites trop de bruits par vos soucis, vos négativités, vos préoccupations trop matérielles et trop obsessionnelles, par vos désirs, vos manques, vos traumatismes, et tout ce que vous imaginez, alors le langage de votre âme ne peut pas passer, le brouhaha est trop intense, et l’homme se sent d’autant plus isolé qu’il n’arrive pas à entendre.

Pour capter toute intuition, ou pour effectuer toute méditation, il faut faire le calme, il faut créer en soi le calme, liquider en soi tout ce qui est obsessionnel, faire au moins cela. Si votre esprit est dégagé de tout ce qui est obsession, et traumatisme, alors il y a de fortes chances pour qu’à un certain moment de la journée, où votre réceptivité est plus ouverte, plus silencieuse, l’intuition arrive à passer.

Ce qui rend aussi l’homme intuitif, c’est lorsqu’il est dans un grand désarroi, lorsqu’il est aux abois et terriblement aux abois.
Dépassé par son manque de compétence, puisqu’il n’arrive plus à trouver de solution, il crée en lui une grande ouverture. Puisqu’il n’arrive plus à imaginer quoi que ce soit comme solution, donc n’émettre aucun bruit, alors, à force d’avoir été saturé par l’activité d’une pensée qui essaie de trouver une solution et ne l’ayant pas trouvée, la pensée sombre, alors une intuition peut venir.

Au lieu de passer dans cet état de grande inquiétude, pourquoi ne pas faire simplement le calme, attendre et avoir confiance. Mais il est difficile de conseiller cela, parce que, selon la nature de l’individu, l’intuition perçue va pouvoir être plus ou moins claire, nette et pure. Certaines personnes, malgré un certain développement, ne peuvent pas se fier à leur intuition, parce que l’intuition est voilée par leurs planètes, leur ciel astrologique.

Certaines personnes ont, soit l’entendement, soit la réceptivité voilée par quelque chose de plus fort, de maléfique ou de néfaste. Alors l’intuition de la personne ne va être fiable à tout instant. C’est pour cela qu’il ne faut pas éditer de nouvelles formules. Il n’y a aucun slogan qui soit universel.

Nous sourions beaucoup, lorsque, d’une façon universelle, nous vous voyons créer de nouvelles façons de penser, des pensées positives, des pensées ceci, des pensées cela, des comportements ceci, des comportements cela, en disant : « ça a marché pour dix, ça va marcher pour mille ».
Lorsque ces comportements ne sont pas dirigés spécifiquement, ils créent toujours beaucoup de problèmes chez les gens, parce qu’il y a des personnes qui ont le terrain pour les effectuer et d’autres qui ne l’ont pas.

Tout est spécifique. Il faut avant tout connaître l’individu. Il ne faut pas imposer quelque chose à un homme. S’il peut écouter lui-même, très bien, sinon, passons à l’analyse de ce qu’il est, de ce qui le compose, et ensuite conseillons, mais pas avant.

Alors les intuitions, oui, c’est bien beau, je vous dis  écoutez-les, mais n’écoutez pas tout. Essayez d’analyser ce que vous rapporte votre intuition. Essayez d’abord de la canaliser. Espionnez-la et regardez si elle vous apporte chaque fois de bons messages.
Parce que beaucoup de personnes, vivant plus sur l’astral que sur la voie de l’esprit, même si elles sont orientées de manières religieuses, vont plutôt écouter leur exaltation, leur fanatisme, ou des créatures astrales, et elles vont penser que cela est de l’intuition, mais en fait, ce sont des parasitages.

Beaucoup de gens se disent envahis d’intuitions, alors qu’ils sont inondés par les fantasmes de leur subconscient, de leur inconscient. Une intuition doit toujours être écoutée, mais, dès que l’homme a nettoyé en lui le chaos, la fièvre, et le bruit.
À moins de cela, l’intuition ne sera pas fiable. Une fois ou deux elle pourra l’être, heureusement pour lui, mais attention, pas toujours. Plus vous vous nettoyez, plus vous vous épurez, et plus tout ce que vous recevrez, que ce soit par l’intuition ou par autre chose, sera une indication de votre âme ou de Dieu.

À moins que vous n’atteigniez ce taux vibratoire, il est dangereux d’écouter les petits messages venus de l’au-delà. Parce que les créatures de l’astral, qui adorent parler, envoient sans arrêt des informations pour s’amuser avec les hommes, pour les troubler, pour rire d’eux. Donc, écoutez votre intuition, oui, mais d’abord élevez-vous, nettoyez en vous tout le subconscient qui s’est chargé de tout ce qui est néfaste, traumatisant.

Comment la développer d’une manière technique, maintenant que nous avons mis au clair la partie purification et élévation ?

Comme tous les pouvoirs, il faut d’abord développer le feu dans le ventre. Tous les pouvoirs n’ont pas leur source dans les étoiles ou ailleurs. Leur source n’est que flamme, et la seule source du feu dans l’homme c’est son centre à la base de la colonne vertébrale.
Dans ce centre sacré sont tous les feux, tous les feux y dorment, les feux des sept rayons, les feux des sept chakras.

Donc, lorsque vous voulez développer véritablement un pouvoir, il vous faut d’abord purifier tout ce qui concerne la mémoire de l’homme, et ensuite réveiller ce feu en correspondance avec ce que vous voulez acquérir.

Pour tout ce qui est de la nature du pouvoir de l’esprit, pourquoi faut-il passer par des respirations, par une technique respiratoire ?

Dans un premier temps, il faut purifier la matière en élevant son taux vibratoire. Les exercices respiratoires développent dans la cellule même un taux vibratoire supérieur, car pour exercer un pouvoir quel qu’il soit, que ce soit celui de la guérison ou un autre, il faut que la cellule vibre un petit peu au-dessus de celle des humains. Sinon, il n’y a pas d’extériorisation de pouvoir, c’est impossible.

Mettez une ampoule trop faible sur une douille branchée sur un haut voltage, l’ampoule va éclater. L’ampoule est votre cellule. La lampe votre potentiel de pouvoir. Pour que l’énergie de la lampe puisse rayonner en tant que lumière, il faut que l’ampoule ait la capacité adéquate. Donc, la cellule elle-même doit s’élever.

Par les respirations, une certaine façon de manger, de boire, ou de vivre, cela dépend de l’individu, de son passé, de ce qu’il a acquis, il va pouvoir développer en lui un certain taux vibratoire. Par ce taux vibratoire, il va permettre au corps subtil, qui correspond au pouvoir à développer, d’avoir l’énergie suffisante pour s’extérioriser.
Ainsi, le physique sert de dynamo pour ce corps subtil qui aura besoin  d’énergie afin d’exercer son rayonnement, afin de s’exprimer sur un plan physique.

Par les respirations vous pouvez obtenir tous les pouvoirs du monde, mais de manière illusoire,  de toute façon, si vous n’êtes pas prêts.

Quand je dis illusoire, cela veut dire que, si vous ne travaillez pas en même temps le plan de conscience qui correspond, si votre âme ne grandit pas en même temps que le pouvoir grandit, vous pourrez exercer le pouvoir quelque temps, mais le pouvoir s’introvertira en vous et vous détruira, parce qu’il n’aura pas assez d’énergie pour pouvoir rayonner.

Alors, comme une balle retombe lorsqu’on la lance, le pouvoir, exprimé un temps, va rentrer en détruisant la matière. Parce qu’il va lui falloir de l’énergie pour vivre, et de la manière qu’un cancer ronge la cellule physique, (parce qu’il lui faut une cellule pour vivre, il lui faut détruire la cellule pour vivre),  le pouvoir, une fois introverti, va détruire le chakra, qui, lui, va détruire l’organe, et l’organe se verra détruit jusque dans sa cellule, quand cela s’arrête au plan physique. Si cela déborde jusque sur le plan psychologique, alors l’individu peut devenir fou, et pour plusieurs incarnations.

Donc cela ne me dérange pas que vous développiez un pouvoir, prenez les risques, agissez en conséquence. L’homme a le droit de développer le pouvoir, aucun Maître, même pas Dieu ne peut l’empêcher. C’est pour cela qu’il existe sur la terre des magiciens noirs. Le taux vibratoire se charge lui-même de l’individu en question.
Mais si vous voulez développer un pouvoir, je vous en prie, en même temps développez un plan de conscience. C’est pour cela qu’en occident, les gens qui pratiquent certains yogas, yogas qui doivent justement développer le taux vibratoire, se trouvent détruits, certains deviennent fous ou malades, parce qu’ils ont oublié toute la partie philosophique de la chose.

Chaque fois qu’un homme va en Orient et qu’il ramène une discipline, il ne prend que le côté physique et il laisse généralement le côté spirituel. Il en a été de même pour les arts martiaux.
Il ne faut pas dissocier l’ascèse corporelle, de l’ascèse spirituelle, qui ne vise que l’âme et l’esprit. Parce que lorsque l’homme arrive à développer un certain taux vibratoire par des postures et une certaine façon de manger, il vibre à un certain taux qui correspond à un plan de conscience.
C’est pour cela que l’homme ne peut pas obtenir un pouvoir sans en avoir l’esprit, parce que cela correspond à un plan de conscience, cela ne correspond pas seulement à un degré du pouvoir. C’est avant tout une conscience, une intelligence. S’il ne fait pas d’abord les abnégations qu’il faut, les changements qu’il faut dans ses vices, dans ses habitudes, dans ses attachements, alors le taux vibratoire qu’il développe, va entrer en conflit avec la nature de son âme acquise à ce moment-là, et va tout détruire. Il y aura une guerre en lui, une friction.

En même temps que l’homme développe son taux vibratoire par des moyens physiques, il doit en même temps développer la nature, la grandeur de son âme, et ainsi il y a duo et pas duel, il s’élève et se présente devant l’initiateur.

Tant qu’il y a un décalage, il y a la guerre chez l’homme. Comprenez que le pouvoir n’est pas une énergie, un réservoir dans lequel vous vous servez, quand vous voulez, comme vous voulez, pour faire ce que vous voulez.
Lorsque vous développez et que vous exercez un pouvoir, en fait, vous exercez une intelligence. L’énergie est de l’intelligence et l’intelligence est de l’énergie. C’est pour cela que chaque fois que l’homme n’arrive pas à développer autant d’intelligence que le pouvoir acquis, il est brûlé. Il retombe à zéro.

Donc, développez votre esprit, ayez des idées larges. Développez tout ce que les messies et prophètes ont dit que vous deviez développer dans votre âme : l’amour, la charité, la bonté, le sourire, la fraternité, l’entraide, l’intelligence, le discernement, le talent, la compétence, l’équilibre, et en même temps faites vos exercices respiratoires, vos ascèses, et vous verrez que vous vous développerez très vite. Mais tant que vous faites les uns et pas les autres, vous êtes des enfants ignorants.