Skip to content

"⇩ Votre Série Spiritualité et Illumination ⇩"

Ames sages et pouvoir



Psychologie Cosmique

21-06-86 2/5

L’astrologie.

Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’âmes sages au pouvoir?
L’évolution spirituelle dans une incarnation.
Les drogués.
Comment aider les personnes qui vont quitter la terre.

 

Question :
Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’âmes sages au pouvoir dans les nations ?

Autrement dit, Pourquoi Koutoumi n’est-il pas Président ?
Si les Maîtres ne sont pas les Présidents, ou les Ministres, c’est parce que ce n’est plus leur affaire. Alors vous allez me dire : « La direction d’un système social, c’est important, il y a l’éducation, la moralité, la religion. Et si l’on veut véritablement travailler à l’évolution des hommes il faut peut-être commencer par là, par le système ». Moi je vous dis non.

Faites un système aussi parfait que possible et donnez-le à des profanes, cela ne leur sera d’aucun secours et d’aucune source de bonheur ou d’évolution. Parce que dans un système trop parfait l’homme ne s’y sentirait pas à l’aise, car il ne correspondrait pas à cette perfection. Plutôt que de se sentir aidé, il se sentirait brimé, esclave. Il sentirait les lois de Dieu comme un joug sur ses épaules, et il ne voudrait plus obéir, il deviendrait alors pire que ce qu’il est.

Donc il faut régner invisiblement. Là est toute la force du règne. Laisser les hommes croire ce qu’ils veulent, s’amuser à édifier ce qu’ils veulent, mais tenir en fait les rênes de la construction et de l’évolution. Parce qu’un système n’est jamais plus évolué que les hommes eux-mêmes. Et je vous le répète, mettez un système très perfectionné, un système de société où il n’y aurait que le partage, l’amour, la bonté, eh  bien! la vie ne serait pas paradisiaque.

Le partage serait vécu comme une frustration. Le système deviendrait lui-même une aberration, parce qu’il ne serait représentatif de rien. Il ne serait pas une couveuse, il serait un nœud de vipères.

Donc, qui sont les gens qui vous dirigent : les Présidents, les Ministres, les grands scientifiques, les grands philosophes ?




Tous ces gens qui ont une influence sur les directions du monde, sont, comme tous les hommes, des êtres évolutifs qui ont choisi, à cause d’une certaine expérience passée, de se charger de la direction de quelque chose, que ce soit d’un pays ou autre.


Lorsqu’une chose est décidée par l’individu Président, elle est toujours en correspondance avec le karma de l’individu et le karma de la nation. Ce qui fait qu’un Président de la République est toujours prédestiné et un Ministre aussi parce qu’il est toujours question de karma. En fait il faut qu’il y ait le passé, l’expérience, et un karma, pour pouvoir faire quelque chose qui ressemble à du futur.

Un président de la république est quelqu’un qui a été ou Seigneur dans d’autres vies, Seigneur d’anciens domaines, Roi, Prince, général, peu importe l’époque, peu importe s’il était bon ou mauvais. Mais il se doit un karma vis-à-vis d’un public. Vient le jour où selon la dette qu’il a, positive ou négative envers la masse, il se réincarne, parce que l’époque vécue par la nation a besoin de sa note karmique et de son expérience. Plus que pour un individu, les événements sont prévus pour une nation. C’est-à-dire que vous, individuellement, vous pouvez très bien changer votre destinée, vous pouvez devenir un saint ou un bandit. Vous pouvez véritablement intervenir. Par contre au niveau d’une nation, les choses sont beaucoup plus lentes, la roue est plus grande.

Alors que sont les interférences?

Si l’individu a une possibilité d’intervenir sur sa destinée, puisque la nation est composée de milliers d’individus qui ont tout autant la possibilité d’intervenir, comment se fait-il qu’un individu puisse intervenir sur lui-même et que massivement, dans la nation, les choses soient plus lentes à bouger ?

C’est l’effet de groupe, tout simplement. L’effet de groupe a toujours créé cela. Parce que, s’il y a des hommes qui peuvent changer leur destin, parce qu’ils sont actifs, parce qu’ils réagissent, parce qu’ils ont la force, à côté d’un qui va faire cela, il va y en avoir cent qui ne vont pas bouger. C’est ce que font ces cent-là qui va créer un effet de masse. Le jour où chaque individu sera suffisamment lucide, puissant, alerte, pour se prendre chaque jour en charge, la nation elle-même n’existera plus.

Il n’y aura plus besoin de nation, plus besoin de gouvernement. Chaque être sera un gouvernement à lui seul. Chacun vivra la liberté et non pas dans un terme anarchique. Chacun sera suffisamment lucide, sage, et lumineux, pour savoir assumer sa liberté individuelle et sa responsabilité communautaire.


Mais tant qu’il y a une masse qui ne sait pas trop, qui dit oui, qui dit non, alors il y a le secours des étoiles. C’est là où l’astrologie vient comme porteuse de l’évolution. Parce que là où l’homme n’a pas la volonté, ce sont les étoiles qui viennent la lui forger, et le forcer à acquérir la volonté, le discernement, la conscience.

Là où l’homme est absent, l’étoile vient et le pousse. Et quand l’homme est suffisamment lui-même, l’étoile devient une épouse, devient un mari, une fiancée, une fleur câline, un ange bienfaiteur qui vient sur un claquement de doigt. Tant que l’enfant est trop adolescent, l’étoile est un système d’éducation, quand l’enfant est grand, elle est un foyer.